FEUILLE DE CHENE CHEVELU

periodo: Pliocène
posizione: Sofia, Bulgaria

3D  >
integrare
integrare
x

La plupart des livres ou articles évolutionnistes contiennent principalement des contes fantastiques où il est question de processus scientifiquement impossibles n’ayant jamais eu lieu. On peut donc y découvrir comment la première cellule a émergé d’une flaque de boue, comment un poisson a décidé de quitter l’eau pour la terre, comment ce poisson s’est transformé en des centaines d’espèces différentes et comment les reptiles se sont envolés dans les airs. Il ne s’agit là que de science fiction et ces histoires où le héros principal est le hasard aveugle, n’ont donc aucune teneur scientifique. Dans son livre, The great evolution mystery (Le grand mystère de l’évolution), Gordon Rattray Taylor écrivit: L’histoire évolutionniste est une masse de modifications : on pourrait presque dire qu’elle n’est constituée que de cela. Des écailles deviennent des plumes. Des pattes deviennent des ailes. Des estomacs deviennent des vessies natatoires. Même au niveau des processus biochimiques, les substitutions et les élaborations se produisent. Le darwinisme n’a plus qu’à associer de tels miracles au hasard. (Gordon Rattray Taylor, The great evolution mystery, New York: Harper&Row, 1983, p. 10) Le fait est, cependant que le hasard ne pourra jamais produire un ordre requérrant intelligence et conscience. Aucune personne logique ne peut accepter que la variété et la complexité exhibées par les êtres vivants sont l’œuvre du hasard. Les coïncidences ne pourront jamais donner naissance à des fleurs colorées, à des fruits et légumes délicieux, à des animaux aussi variés que les léopards, les lapins, les oiseaux et à des êtres humains capables de fonder des civilisations entières. La vie et tout ce qui nous entoure sont l’œuvre de Dieu tout-puissant, Seigneur omniscient.

Foto dettagliate

Esempio di vita

SP1804